Depuis longtemps, même jeune j’aimais les récits oraux, les anecdotes partagées à la radio. Les histoires racontées oralement sont autrement puissantes que celles portées à l’écran et cela permet une autre expérience.

Après un essai réussi sur un podcast de type émission en 2019, j’ai choisi encore ce format pour ce nouveau podcast sur la production. Je le fais d’abord pour répondre à mon envie de partage et d’accompagnement pour une production plus saine et bienveillante.


Intervenante dans des écoles privées depuis un peu plus de 3 ans, j’ai compris que plusieurs zones d’ombres persistaient dans l’industrie audiovisuelle. Pour répondre à ce manque et ces incompréhensions des métiers, j’ai cherché le meilleur média, et très rapidement c’est le format podcast qui m’est venu.


Pourquoi le podcast ?
Car c’est rapide et facile d’accès, chacun peut le faire avec un matériel simple : un téléphone, une petite caméra, et un micro mais pas indispensable, un bon micro d’oreillettes ou d’un casque peut suffire si vous enregistrez dans un intérieur calme. Le podcast est aussi accessible à tous gratuitement. C’est important pour moi de fournir une ressource libre d’accès pour le plus grand nombre.

 

Comment je procède ?
Déjà je choisi mon thème, pour « recettes de prod », c’est la production audiovisuelle et cinématographique au sens large. Avec ce thème je parle autant de la production, du métier même de productrice, de tous les métiers liés à la production, mais finalement je parlerais pratiquement de toute l’industrie plus ou moins directement.

 

Ensuite je défini mon objectif. Avec « recettes de prod, les bons conseils », je souhaite sincèrement transmettre une bonne base utile pour entrer ou simplement comprendre les métiers de la production et liés à la production.

 

A qui je m’adresse ?
A toutes celles et ceux qui souhaitent mieux comprendre cette industrie, ce métier et le rôle de la productrice. Que ce soit pour y travailler ou simplement par curiosité, je fais un podcast accessible à tout francophone, avec une réflexion ouverte permettant une transposition du métier dans d’autre pays que la France.

 

Pour le format je fais au mieux pour faire des durées pas trop longues et surtout je voulais vraiment que ce soit un support pratique et utile. C’est pourquoi à chaque épisode je fourni aussi gratuitement le document rattaché qui récapitule l’essentiel du numéro diffusé. Ainsi chacun pourra constituer son mémo en suivant les épisodes clés qui l’intéresse.

 

Pourquoi j’ai choisi un support en vidéo en plus du son ?
Dans une logique stratégique j’ai choisi de lancer ma chaine youtube dés maintenant grâce à ce podcast car d’autres projets audiovisuels arrivent. En effet je suis aussi auteur et réalisatrice et je suis actuellement en pleine préparation pour une, peut être deux , web-séries. De plus j’ai une autre idée de podcast que je souhaite réaliser et qui est de fiction. La chaine youtube est pour moi comme un laboratoire pour tester mes projets.

 

Avec qui je travaille ?

Pour toute la préparation, l’écriture, les choix des projets, l’enregistrement vidéo et son, je suis seule. Pour le document rattaché, j’ai commandé une maquette à un graphiste avec qui je travaille régulièrement (et que je vous recommande vivement pour vos dossiers, car très bon !). Une fois cette maquette validée, je la modifie et la met à jour moi-même (avec Indesign) selon chaque épisode avant d’en faire un pdf, document final mis à disposition.


Concernant les post-production vidéo et son je travaille avec Wawa Work qui m’accompagne depuis le début. N’étant pas à l’aise sur le montage vidéo et son (je ne sais pas encore tout faire 😉 ) je préfère déléguer. Toutefois je suis consciente du travail que cela représente, donc je prépare tout le découpage et les fichiers et images à inserrer dans un tableau excel.

Pour toute la partie réseaux sociaux, animation et gestion c’est encore moi pour le moment.

Bien sûr à terme j’espère pouvoir déléguer aussi une partie du community management, pour m’alléger du temps pour d’autres tâches mais surtout pour aller plus loin aussi. Mais chaque chose en son temps.

Donc concrètement pour commencer un podcast c’est tout à fait possible seul(e). Pour durer et surtout mieux organiser sa vie, mieux vaut planifier et anticiper un maximum. Par exemple dés que j’ai une idée d’épisode, de teaser, de post pour les réseaux, je le note tout de suite. J’ai un carnet papier et un dossier virtuel dédié au podcast. Je continue d’écouter beaucoup de podcast et d’observer ce que font ceux qui réussissent pour m’inspirer de leurs pratiques et les adapter à ma vision et mon style.

Voilà je vous ai tout dit sur les coulisses. Je partagerai avec vous les préparatifs pour la web-série et le prochain podcast de fiction 😉

Amusez vous bien.